La médecine chinoise a une approche globale de l’être humain. Elle aborde le fonctionnement physiologique de l’homme à la fois à un niveau microcosmique que macrocosmique en tenant compte de ses échanges avec l’environnement. L’ostéopathie envisage également l’individu dans sa globalité, en ayant toutefois des conceptions bien distinctes de la médecine traditionnelle chinoise.

L’ostéopathie est une médecine manuelle occidentale et moderne

L’ostéopathie est une pratique thérapeutique manuelle d’origine récente. Elle a fait son apparition au XIX ième siècle en Occident, popularisée par un médecin du Kansas pratiquant de façon itinérante : Andrew Taylor Still.

L’exercice de l’ostéopathie, longtemps considéré comme illégal par la législation française, a, depuis 2002, été reconnu en France par un texte de loi. L’ostéopathie consiste en un ensemble de manipulations manuelles codifiées, logiques et efficaces visant le soulagement des troubles fonctionnels et des traumatismes du corps humain.


La médecine chinoise a une histoire millénaire issue de la pensée traditionnelle chinoise

La Médecine chinoise est une médecine énergétique, ayant une histoire de plus de 3000 ans. Elle est issue d’une pensée riche développée aux cours des millénaires par à la fois des philosophes, hommes d’états, lettrés, médecins légistes et militaires.

Cette médecine, de nature empirique, s’est développée en s’appuyant sur l’observation des interactions entre l’homme et la Nature. La santé est le fruit de l’harmonie des relations de l’homme avec son environnement, à l’abri de toute forme d’agression.

Des approches complémentaires

L’ostéopathie et la médecine chinoise parfois jugées assez similaires dans la pratique sont des pratiques en réalité très différentes du fait de la singularité des cultures dont elles sont issues et des conceptions qui en découlent. Cependant elles ne s’opposent pas de façon frontale. Elles sont complémentaires.

Ces pratiques thérapeutiques sont-elles vraiment efficaces?

Loin d’être une religion, une philosophie ou une croyance, la médecine traditionnelle chinoise est plutôt un système médical constitué de théories et de pratiques traitant de l’homme et sa santé.

Dans le monde, la médecine chinoise soigne des millions d’individus chaque année. Selon l’OMS, 80% des habitants d’Asie se soignent par la médecine traditionnelle chinoise.

Il est désormais admis que l’acupuncture notamment obtient d’excellents résultats dans le domaine des troubles digestifs, troubles urinaires, ORL, respiratoires, circulatoires, articulaires et émotionnels ainsi qu’en gynécologie et dermatologie.

Le Qi-Gong, pratique énergétique issus de la MTC, a également reçu d’excellents résultats dans de nombreuses études. En 2007, 12 essais cliniques réalisés sur un panel de 12 personnes ont mis en évidence les effets positifs en matière de réduction du stress et renforcement du système immunitaire.

D’autre part, des spécialistes en neuroscience tels que Francesco Varela ont montré les effets bénéfiques de la Méditation sur le cerveau, activant certaines régions inexploitées. La MTC, longtemps négligée en Occident, est en passe de devenir une des thérapies incontournables du XXI nième siècle.
Il n’est pas nécessaire de croire en l’Ostéopathie pour bénéficier des bienfaits de cette pratique thérapeutique. Elle est une méthode de soin récente en pleine expansion, et obtenant d’excellents résultats pour soigner les troubles fonctionnels du corps humain.