Les rapports sexuels ne sont pas toujours simples pour les hommes et pour les femmes. Chez les hommes, il n’est pas rare qu’ils soient confrontés à des trouves de l’érection. En effet, lorsque ce moment fâcheux arrive une fois on s’en remet vite, mais lorsque le problème persiste cela devient vite problématique pour l’équilibre de la vie sexuelle du couple. Aussi, avant d’envisager de prendre des solutions médicamenteuses on peut se tourner vers des médecines plus douces comme l’ostéopathie.

Pourquoi l’ostéopathe peut soigner les troubles sexuels ?

Tout d’abord, un ostéopathe est un praticien qui soigne ses patients via des manipulation manuelles osseuses et musculaires. En effet, dans cette thérapie on considère que toutes les parties du corps sont reliées entre elles. Ainsi, un dysfonctionnement d’une partie infime du corps humain peut avoir des répercutions plus graves dans tout l’organisme. Aussi, l’ostéopathe utilise des techniques de pression, d’élongation et de torsion pour manipuler ses patients.

Par conséquent, les troubles sexuels peuvent provenir d’un problème plus profond qui peut être soigné par un ostéopathe.

Une solution pour les hommes victimes de troubles sexuels

Impuissance masculine et éjaculation précoce

Si aucun diagnostic médical physiologique est déterminé dans le cadre de troubles de l’érection chez l’homme, on peut se tourner vers d’autres hypothèses. En effet, parfois le stress et la fatigue amène notre organisme à un état de contraction sévère. Dans ce cas, l’ostéopathe cible son traitement avec des mouvements d’étirements pour relâcher le corps. De plus, lorsque le patient est victime d’éjaculation précoce, le praticien se concentre sur la zone périnéale afin de libérer les rétractions ligamentaires et musculaires qui ont tendance figer le bassin.

Lutter contre la pression de la performance sexuelle

Aussi, quoi de plus naturel pour un homme de vouloir satisfaire sa partenaire et de lui prouver sa virilité. Face à ce désir de performance, l’homme se concentre tellement qu’il en vient à obtenir l’effet inverse escompté. Ainsi, pour lutter contre cette anxiété qui est souvent passagère, le praticien utilise des techniques d’ostéopathie crânienne et viscérales. En effet, ces techniques visent à relaxer le patient et à le faire travailler sur sa respiration.

Les femmes aussi sont concernées par les troubles sexuels

L’ostéopathie au secours des douleurs dyspareunies

Souvent d’ordre plus médical, les femmes peuvent être confrontées à des difficultés dans leur vie sexuelle. En effet, au moment de la pénétration ou pendant l’acte sexuel elles sont parfois contraintes d’arrêter leurs ébats. Ainsi, après un accouchement on peut observer des douleurs pelviennes. Les séances d’ostéopathie permettent de redonner une souplesse au bassin et de ré-harmoniser la région pelvienne. De plus, après une opération comme l’appendicectomie, l’hystérectomie, ou une césarienne, les cicatrices peuvent laisser des traumatismes au niveau du col de l’utérus au moment de la pénétration.

Les ostéopathes pour soigner l’impossibilité de faire l’amour

Ensuite, parfois l’envie est belle et bien présente mais il est impossible physiquement pour la femme de faire l’amour. En effet, les muscles du vagin se contractent automatiquement et involontairement. Cela empêche toute pénétration. Un ostéopathe peut agir pour corriger un plancher pelvien hypertonique et détendre la fibre musculaire à l’entrée du vagin.

Des méthodes relaxantes pour atteindre l’orgasme

Enfin, il existe des cas pour lesquels les femmes n’arrivent pas à atteindre l’orgasme. Elles sont excitées et prennent du plaisir mais sans jamais atteindre le point ultime. Le praticien peut travailler sur le bassin et au niveau de la boîte crânienne. Ainsi, il permet de faire circuler l’énergie dans tout l’organisme et de mener le corps à un état de bien-être.

En conclusion, les troubles sexuels chez les hommes et les femmes se soignent. Aussi, consulter un ostéopathe est une bonne solution pour celles et ceux qui souhaitent une alternative à la prise de médicaments.